Ravermoon-couverture

• Scénario : Cordurié, Sylvain
• Dessin : Pilipovic, Léo / Jacquemoire, Elodie
• Couleurs : Pilipovic, Léo
• Sortie : 26/01/2011
• Editeur : Soleil Productions

Synopsis

Depuis plus d’un siècle, Ylgaard est la capitale des mages. Ils expriment leur art au sein de l’Arcanade, lieu de recherche qui regroupe de nombreuses écoles, chacune correspondant à un champ d’expression magique. Les Manieurs du Temps forment la plus modeste de ces communautés. À peine accèdent-ils à la gloire avec la découverte des Tranches du Temps qu’ils sont tous assassinés lors d’une nuit sanglante ! Tous sauf Gillian qui, miraculeusement, échappe au massacre. Qui a commandité ces crimes odieux ? L’Église du Miracle, religion d’un voisin haï qui s’est implantée dans le royaume du Sikhor ? Une autre école ? Des brigands ? C’est ce que Nadira, sœur de Gillian et redoutable mercenaire, Rhomdal, le noir Régent du Sikhor, et Ornelas, le capitaine des légendaires chevaliers Tournefers tenteront de découvrir…

Mon avis

Ravermoon est une jolie mercenaire qui va devoir enquêter sur le meurtre de plusieurs mages manieurs du temps. L’introduction, bien que lente, pose bien les bases de cet univers. L’héroïne n’apparaît qu’à la moitié de ce premier tome, c’est plutôt original et ne gêne en rien l’accroche à l’intrigue. On met certes un certain temps à s’immerger dans cet univers fantasy mais le background est très interessant et très fourni.

Le scénario est classique mais bien ficelé. L’assassinat des membres de l’école des Manieurs du temps va déclencher une crise qui va bouleverser la cité d’Ylgaard. De nombreuses entités ou personnes peuvent être derrière ce massacre ce qui rend l’enquête d’autant plus intrigante. En lecteur actif on réfléchit à chaque possibilité et les mobiles sont nombreux. La narration est mouvementée et pleine de rebondissements.
Dans ce monde la magie est presque domestique. Elle fait partie de la vie quotidienne pour faciliter le quotidien des Ylgaardiens. Il me fait parfois penser à l’univers Eberron de Donjons et Dragons.
Cette utilisation intensive de la magie et cette soif insatiable de progrès à cependant des conséquences, que ce soit l’utilisation martiale de la magie ou même les répercussions de certaines trouvailles.
Cordurié nous propose une fois de plus un scénario de qualité mêlant ambition, amour, trahison et vengeance.

Ravermoon-tome1-planche

Le dessin de Léo Pilipovic est de qualité. Le trait est précis et bon, avec une excellente régularité sur les personnages. Les décors sont bien détaillés et les couleurs d’Elodie Jacquemoire sont agréables et apportent une ambiance adaptée à ce monde médiéval fantasy fortement marqué par la magie.

BD - 15 sur 20Ce premier volume de Ravermoon se lit avec plaisir. Il est dynamique et fluide. Il y a beaucoup de suspense et on suit l’enquête avec grand intérêt. Un bon premier tome qui soulève beaucoup de questions. Ayant lu le triptyque complet, les réponses seront à la hauteur. Bien que classique c’est une très bonne œuvre Fantasy.