Donjons-et-Draguons-Rat-Queens-tome-1

• Scénario : Wiebe, Curtis J.
• Dessin : Upchurch, Roc
• Sortie : 15/05/2016
• Editeur : Urban Comics

Synopsis

Hannah, Violet, Dee et Betty, aussi connues sous le nom de Rat Queens, n’ont pas pour réputation de faire dans la finesse. Elles n’ont pas leur langue dans leur poche, leurs armes de guerre non plus d’ailleurs. Elles font parties des cinq groupes de mercenaires chargés de protéger la petite ville de Palissade. Lourde responsabilité pour ces quatre jeunes effrontées, surtout lorsque les aventurières s’avèrent aussi ingérables et destructrices que les adversaires qu’elles combattent… Faudrait-il y voir l’origine de la horde d’assassins lancée à leur poursuite ?

Mon avis

Le titre de ce premier tome fait clairement du pied aux rôlistes et aux gamers. Le contenu est aussi décalé que son titre par rapport au sacro-saint Donjons et Dragons auquel il fait allusion. On y retrouve bien un groupe d’aventuriers avec pour chaque héro sa classe, race et spécificités mais on est très loin des classiques. Les quatre héroïnes sont autant une bénédiction qu’une calamité. Elles sont certes douées pour découper de l’orc, du gobelin et des trolls mais elles le sont tout autant pour picoler, se droguer aux champis ou participer à des rixes de taverne. Elles vont cependant devoir faire face à une menace plus sérieuse que ce que leur apporte leur quotidien habituel…

rat-queens-donjons-draguons

Hannah, Violet, Dee et Betty

Graphiquement c’est très propre, le style convient parfaitement à de la fantasy comique. Chaque personnage est gratifié de petits éléments les rendant attachants et drôles. Le rythme est dynamique et les découpages intelligents. Ça se lit bien, c’est nerveux et ça dépote. Les phases de combats sont lisibles et agréables à suivre. La série à beau être drôle ça reste tout de même adulte de par les thèmes abordés ou de par le visuel parfois sanglant.

Comme je le disais plut haut concernant le scénario, les enjeux et le style s’éloignent totalement des standards Heroic Fantasy. On traite sans ménagement la violence, le sex et la drogue de manière très moderne. L’humour omniprésent apporte une vraie touche d’originalité et une fraîcheur au genre. La trame narrative reste cependant très classique et même si le côté « Girl Power » fonctionne plutôt bien dans ce tome on aurait tout de même aimé plus de mixité dans le groupe.  On a quand même droit à de nombreux rebondissements et à des petites surprises.

rat-queens-cuite

La cuite d’après quête pour les Rat Queens

BD - 15 sur 20Ce premier tome est tout simplement fun. Son vrai point fort est son ambiance et ses personnages déjantés. Même si l’intrigue est classique on accroche immédiatement au cynisme des Rat Queens et à leurs situations cocasses. Une série complètement décalée et pleine de promesses.