orcs-gobelins-t2-myth

• Scénario : Cordurié, Sylvain
• Dessin : Lorusso, Giovanni
• Sortie : 24/01/2018
• Editeur : Soleil Productions

Synopsis

Myth est un voleur gobelin très doué. C’est aussi un incurable vantard partageant son temps entre la cambriole et la fuite incessante. Quand il fait escale à Scarande, des mercenaires le mettent à l’épreuve pour tester ses compétences. Un mystérieux assassin veut lui confier une mission suicide : voler le joyau de Raal’yn, un vieil elfe noir qui réside dans la citadelle de Slurce. Une réponse négative s’impose mais ce client, diablement efficace pour massacrer son prochain, menace sa vie, difficile de dire non…

 

Mon avis

orcs-et-gobelins-myth-t2

Myth, gobelin talentueux pour l’escalade

Dans ce second tome d’Orcs & Gobelins nous suivons les péripéties d’un gobelin nommé Myth.  Il est, en règle générale, dur de s’accrocher à ces petites créatures lâches, stupides, vicieuses et mauvaises dans les œuvres Fantasy. Ils servent, pour la plupart, de chair à canon pour des héros ou des groupes d’aventuriers. Ici il n’en n’est rien et accrochez-vous, car tout comme moi, il y a de fortes chance que vous vous entichiez de ce singulier gobelin espiègle loin d’être aussi stupide que ses congénères. Myth est malin, agile, rapide, doué pour l’escalade et dispose d’une énorme capacité d’adaptation et d’improvisation. Mais il est aussi un incroyable vantard très sûr de lui qui aime crier sur tous les toits le récit de ses larcins. Il n’est loyal qu’à lui-même et à sa propre survie. Vous l’apprécierez autant pour ses qualités que pour ses défauts. Sylvain Cordurié a créé là un excellent personnage haut en couleur, crédible et terriblement attachant. J’espère que nous le reverrons dans d’autres tomes.

L’histoire est excellente, on suit le gobelin dans une mission suicide où ses talents sont mis à rude épreuve afin de dérober le joyau d’un elfe noir dans une tour de la très redoutée citadelle de Slurce. Ce récit m’a vaguement évoqué le roman « l’Or écarlate » de Voronica Whitney-Robinson que j’avais lu et adoré il y a quelques années. Il parle également d’un casse impossible dans une forteresse aussi majestueuse que mortelle. Le rythme de ce deuxième tome est très bon et le dosage narration/action est équilibré. Les autres personnages ne manquent pas d’originalité que ce soit cet étrange commanditaire masqué ou même les complices du gobelin.

Le dessin Giovanni Lorusso est impeccable. Que ce soit au niveau du trait ou des couleurs, c’est beau et constant. J’aime beaucoup le chara-design de Myth ainsi que les postures dans lesquelles il se tient pendant ses cabrioles. Slurce est magnifiquement dessinée, le graphisme associé au scénario donne un tout vraiment réussit. Si on veut chipoter un peu on peut dire qu’on aurait peut être aimé que Raal’yn soit un peu plus loquace et que l’on regrette qu’il n’y ait pas eu des pièges plus divers que des runes de garde.

myth-gobelins-orcs-t2

Myth est un voleur, mais ça ne l’empêche pas de suriner ceux qui se mettent en travers de son chemin

Dragon-1720En résumé, ce second tome d’Orcs & Gobelins est tout bonnement excellent et aboutit. Les auteurs sont parvenus à nous dépeindre un gobelin charismatique et diablement attachant. L’histoire intrigante et le rythme haletant vous assureront une lecture plaisante.