Overwatch-couverture

• Scénario : Brooks, Robert
• Dessin : Collectif : Bengal / Nesskain / …
• Sortie : 26/10/2017
• Editeur : Mana Books

Synopsis

Un hypertrain est détourné. Un robot géant attaque la ville. Et une rébellion manque de détruire Londres. Seule une unité d’agents très spéciaux peut faire face à ces menaces : Overwatch !

Tracer, Ana, Faucheur, ou encore Torbjörn… Ces soldats d’exception aux destins entremêlés se battent pour leur avenir en affrontant les fantômes du passé. Et lorsque deux frères d’armes deviennent ennemis jurés, c’est un conflit interne aux proportions épiques qui s’annonce…

Entre alliances et trahisons, entrez dans l’intimité des héros d’Overwatch et découvrez, au travers de 12 histoires officielles, leurs origines explosives !

 

Mon avis

Overwatch, à la base, est un FPS multijoueur avec quelques composantes MOBA développé par Blizzard. L’action se déroule en 2074 dans un monde néo-futuriste. Ce monde sort d’une guerre entre humains et robots, appelée Crise des Omniums. L’origine de ce conflit est la rébellion de plusieurs Omniaques, des robots, qui, contrairement à leurs congénères, déclaraient être dotés d’une conscience. Dans le but d’éradiquer la menace que représentaient les Omniaques, l’organisation d’Overwatch a été créée.

Overwatch-logo

Malgré l’efficacité de cette unité, des suspicions de corruption commencèrent à planer sur l’agence et entraînèrent sa dissolution. Après l’explosion du Quartier Général et la présumée mort du commandant en chef Jack Morrison, l’unité des agents fut totalement réduite à néant. Mais le scientifique Winston, après avoir été attaqué par l’organisation criminelle La Griffe, a rappelé les anciens d’Overwatch et tente aujourd’hui de reconstruire la famille de héros passée.

Ce tome est l’assemblage des différents comics mis en ligne gratuitement sur le site d’Overwatch Blizzard. Ce sont des morceaux de vie de différents héros présents dans le jeu. Je n’avais pas vraiment lu en ligne ces histoires étant donné que j’ai du mal à lire sur un PC et que je préfère toujours avoir le bouquin entre les mains. J’avais juste vu quelques pages sur différents forums. Je ne suis pas un passionné de ce jeu mais j’y joue quand même à l’occasion et je trouve le background ainsi que le chara design plutôt sympas.

Je m’attendais à un ouvrage étoffé, nous en apprenant beaucoup sur nos personnages favoris, des histoires intrigantes reliant les protagonistes, un dessin classe et léché proche des excellentes cinématiques du jeu proposées par Blizzard. Hélas il n’en fut rien.

Overwatch-symmetra

Symmetra

Tout d’abord ne vous attendez pas à du contenu supplémentaire par rapport à ce qui a déjà été publié gratuitement sur internet : vous n’aurez rien de plus que ces petits comics, ce qui est décevant quand on décide justement d’acheter un ouvrage de ce genre. Ensuite, ces comics étant très courts (une dizaine de page en moyenne par histoire), il ne nous est pas proposé grand chose de conséquent. Difficile de raconter une histoire avec un vrai fond ou une intrigue correcte avec un format aussi tronqué. On a donc droit à des petites saynètes caricaturales qui ne donnent pas d’informations sur l’univers ou les personnages si ce n’est quelques relations survolées à la va vite. Enfin, concernant le dessin, c’est très inégal et globalement pas terrible. On passe du correct au carrément moche.

Overwatch-Ana

Ana

N’allez surtout pas regarder les cinématiques et animés blizzard d’Overwatch avant de vous plonger dans votre lecture ou vos yeux risquent de saigner. Mais même en passant outre cette comparaison et en se disant qu’un style différent peut quand même faire l’affaire, on est clairement déçus du rendu brouillon et parfois laid des dessins.

overwatch-reinhardt

Reinhardt en pleine baston

dragon-0820En résumé ce livre est un objet purement commercial, sans ajouts à ce qui a été gratuitement publié. Les petites histoires n’ont pas vraiment d’intérêt et les différents styles vont de correct à laid. C’est dommage : il y avait matière à faire quelque chose de vraiment bon en choisissant un format différent que ces minis comics et en étant plus généreux avec ceux mettant la main à la poche pour une version physique. Le dessin et la colorisation ne rattrapent rien. Ça se lit vite, on n’en retient quasi rien et le plaisir n’est pas vraiment au rendez vous. Je vous déconseille l’achat de cet album. Au pire, vous pouvez allez lire les comics sur le net afin de vous faire votre propre avis.