Lanfeust-de-troy-t1

• Scénario : Arleston, Christophe
• Dessin : Tarquin, Didier
• Couleurs : Tarquin, Didier
• Sortie : 01/10/1994
• Editeur : Soleil Productions

Synopsis

Troy est un monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L’un a le don de figer l’eau en glace, l’autre, le pouvoir d’émettre des pets colorés… Lanfeust, lui, sait fondre le métal d’un seul regard. Dans son village, il est donc tout naturellement devenu apprenti chez le forgeron. Mais le contact d’une épée venue des lointaines Baronnies révèle en lui une puissance exceptionnelle ; il ne dispose plus d’un don unique mais d’un pouvoir absolu et illimité. Accompagné du vieux sage Nicolède et de ses deux filles aux caractères si dissemblables, Lanfeust est emporté dans un tourbillon d’aventures au cours desquelles il croise les plus incongrues, les plus sur surprenantes et les plus dangereuses des créatures.

 

Mon avis

lanfeust-troy-t01

Lanfeust entrain d’utiliser son pouvoir

Il est difficile de porter un jugement objectif juste sur ce premier tome quand on a lu toute la série de Troy, et cela à plusieurs reprises. Cette série est devenue culte de par son ambiance particulière et de ses nombreux spin-off. Ce premier album d’introduction au monde loufoque créé par Arleston nous présente quasi tous les personnages principaux de l’aventure et le monde dans lequel ils évoluent.

C’est un scénario héroic fantasy très classique et là où les auteurs tirent leur épingle du jeu c’est clairement dans leur mélange d’action et d’humour. L’univers est puéril et parfois grotesque mais on se marre à suivre Lanfeust ce héros malgré lui, empreint de naïveté et de crédulité. Il est plaisant de le voir évoluer en compagnie des deux filles de Nicolède le sage, C’ian la promise de Lanfeust prude et sérieuse et Cixi sa sœur effrontée et provocatrice. Cette ambivalence rend leurs relations explosives et savoureuses. A cela il faut compter sur la présence d’Hébus, un troll enchanté par Nicolède, qui est aussi violent qu’hilarant.

lanfeust-Cixi

Cixi ne manque pas une occasion de taquiner Lanfeust

Ce joyeux petit groupe va voyager sur des terres inconnues et croiser le chemin de beaucoup de créatures très singulières et souvent hostiles. On notera beaucoup de références anachroniques humoristiques qui fonctionnent plutôt bien. Il y a aussi une pointe d’érotisme portée par la délurée Cixi. Vous l’aurez compris ce mélange aventure/action/fantasy/humour/érotisme forme un cocktail parfait pour un divertissement efficace. Une BD qui pourra plaire à un public très large, chacun y trouvant son compte.

hebus

Hebus le troll

Le dessin est plutôt agréable même si irrégulier et inconstant au fil des pages, on sent que Tarquin se cherche encore dans ce premier tome. Les couleurs très variées et les décors chamarrés vont à merveille avec l’ambiance de cette œuvre. La colorisation très chaleureuse donne une impression d’être en terrain connu et donne envie de simplement se laisser porter par les illustrations et l’histoire. La faune et la flore du monde de Troy permettent des dessins très originaux et fantaisistes.

BD - 15 sur 20Ce premier tome est plutôt bon. Le scénario, frais, est bien ficelé, la lecture très agréable et les personnages attachants. Il laisse une bonne impression et présage une excellente suite pour la série. Ce sera clairement le cas donc ne vous faites pas prier pour découvrir cette œuvre si ce n’est pas déjà fait !