nainsT1

• Scénario : Jarry, Nicolas
• Dessin : Goux, Pierre-Denis
• Couleurs : Goux, Pierre-Denis
• Sortie : 03/06/2015
• Editeur : Soleil Productions

Synopsis

Ulrog aurait dû devenir un seigneur de l’ordre de la Forge. Peut-être même le plus grand d’entre eux. Son savoir et la puissance de sa magie runique étaient devenus légendaires…avant qu’il choisisse de se retirer et de ne plus jamais forger aucune arme. Il fut méprisé, rejeté et finalement oublié.

Les années passèrent et Ulrog eut un fils, Redwin, à qui il tenta d’inculquer un art qui n’était pas destiné à la destruction, mais à la vie. Redwin, humilié depuis toujours par ceux qui considéraient son père comme un lâche, est avide de prendre sa revanche. Contre la volonté d’Ulrog, il décide alors de devenir seigneur des runes, le plus grand maître forgeron et maître combattant de son ordre.

Mon avis

Série dérivée de la série Elfes se déroulant également sur les terres d’Arran, Nains nous présente ce peuple de fiers guerriers qui s’organise en cinq ordres : l’ordre de la forge, l’ordre du bouclier, l’ordre du talion, l’ordre du temple et l’ordre des errants. Nous y suivons, à travers ce tome, l’ascension de Redwin qui cherche à s’émanciper du douloureux héritage de son père Ulrog.

Redwin-jeune

Redwin jeune

En effet, Ulrog, qui était au sommet de son art, décida d’abandonner celui-ci pour des raisons propres que l’on découvre dans cet album, et devient donc un lâche aux yeux de son peuple. Redwin grandit donc avec ce fardeau et va, contre l’avis de son père, rejoindre l’ordre de la forge pour tenter de devenir un seigneur des runes. Mais, plus il va réussir les défis qui s’opposent à lui afin de prouver ce qu’il vaut a son père et à son peuple, plus il va découvrir que cela à un prix. Lui qui pensait combler un énorme vide en lui va vite se rendre compte qu’il a choisi une voie faite de violence et de souffrances.

Le gros point fort de ce scénario est la bouleversante relation père-fils entre Ulrog et Redwin. L’histoire est vraiment bien ficelée, dictée par une voix off qui est celle de Redwin ; les dialogues sont puissants et le rythme soutenu. Cette histoire résonne en nous et nous amène à une réflexion sur les liens familiaux qui peuvent nous unir malgré des principes de vie différents.

Nains-Ulrog

Ulrog

Les dessins sont superbes et la colorisation est splendide. Les effets de lumières sont particulièrement réussis. C’est un plaisir de voir les nains dans les deux domaines dans lesquels on aime les voir exceller : la forge et le combat. Les armes runiques ont de la gueule et le parcours de Redwin est rythmé par ses choix et ses idéaux tranchés et sans concessions. Cela fait de lui un personnage emblématique qui apparait d’ailleurs dans plusieurs tomes de Elfes.

Un détail qui rend l’immersion encore plus réussie est l’instauration d’un langage propre aux nains. Un glossaire est même imprimé en fin de tome. Voici quelques exemples : bavette = naine avenante, cognar = nain toujours prêt à se battre, courtard= nain qui n’a pas de sang noble, gueuloir = bouche, renifloir = nez, etc…

nains-redwin

Dragon-1720En résumé ce premier tome de Nain est un des meilleurs tomes de la série sur les tomes déjà parus. La série attaque très fort avec un premier album convainquant et de grande qualité. Vous serez touchés par les mots de Nicolas Jarry et les dessins de Pierre-Denis Goux qui restituent leurs lettres de noblesses à cette race classique de l’héroic fantasy.